Erik Jan Hanussen, l’hypnotiseur du 3ème Reich

Bonjour à toutes et tous.

Aujourd’hui afin d’enrichir la partie “ Les hypnotiseurs célèbres “ de mon Blog, je vous propose un article sur un personnage controversé et peu connu du monde de l’hypnose de spectacle : Hermann Steinschneider, ou “ Erik Jan Hanussen “ de son nom de scène.

 


Un assassinat à Berlin

8 Avril 1933, quelque mois après la prise du pouvoir d’Hitler,  le journal fasciste  » Vôlkisches Beo-bachter  » annonce la découverte en banlieue de Berlin d’un cadavre a moitié dévorée par les loups.

Une bordure de forêt enneigée, 2 balles dans la tête, le mort en tenue de soirée, tout dans cette scène macabre indique une exécution planifiée …

On découvre dans les semaines suivantes l’identification du cadavre, il s’agit d’Erik Jan Hanussen, disparu 2 semaines plus tôt, cet artiste hypnotiseur, voyant ; mentaliste et médium, viens peut-être de payer de sa vie la relation étroite qu’il aurait entretenue avec le troisième Reich,  et plus particulièrement avec  l’un des pires dictateurs que l’histoire est connue : Adolf Hitler.


La jeunesse d’ Erik Jan Hanussen :

Hermann Steinschneider nait en 1889 à Vienne.

Son père, Siegfried Steinschneider, travaille à mi-temps en tant que gardien d’une synagogue, le reste du temps il se consacre à son métier d’acteur et de saltimbanque, la mère de Jan Hanussen, Antonie Julie Kohn, est aussi artiste, elle chante pour des opérettes.

L’enfance de Jan Hanussen consistera à suivre ses parents un peu partout en Europe dans une vie de bohème, passant de troupes d’acteurs à troupes de cirque, il y côtoie des chanteurs ; des acteurs ; mais aussi des fakirs, médiums, hypnotiseurs …  Et comme bon nombre d’enfants de la balle, le jeune Jan Hanussen ne tarde pas à apprendre ses premiers tours ….

Il semblerait qu’en grandissant, Jan Hanussen multiplie les casquettes, en penchant cependant de plus en plus vers l’ésotérisme.


Mythe et réalité :

Entre petite combine et représentation, Jan Hanussen travaille pour le journal “ Der Blitz “, c’est à cette période qu’il réfléchit à ses futurs projets, en effet, il publiera de nombreux magazines tout au long de sa vie autour de l’ésotérisme et pouvoirs des parapsychiques ( l’hypnose étant pour certain classé dans cette catégorie à cette époque ), par exemple  » The Diary of Hanussen « et  » The Other World  »

 

La légende raconte que Jan Hanussen a démontré des facultés de mentaliste et d’hypnotiseur lors de son passage dans l’armée lors de la Première Guerre mondiale, une scène où il « hypnotiserait » un de ses camarades a été mise en image dans le film « Hanussen » lui étant consacré :


L’ascension :

Entre petite arnaque et problème judiciaire, durant les années 20, Jan Hanussen se fait beaucoup d’ennemis, Il est chassé de plusieurs villes en Europe pour escroquerie.

Mais à force d’acharnement et de représentations un peu partout en Europe et à l’approche des années 30, le nom de Jan Hanussen prend du poids, ses spectacles remplissent de plus en plus les salles, il commence en parallèle à dispenser des leçons particulières à prix d’or autour de la  “ lecture de pensée “.

On prête à Jan Hanussen des méthodes plus que douteuses, n’hésitant pas à faire chanter et arnaquer certaines des personnes à qui il pouvait “ dispenser “ des cours particuliers, il est chassé de Vienne après s’être fait interdire de  » démonstration d’hypnose  »  par les autorités autrichiennes.

Jan Hussen a  clairement essayé de créer sa légende, comme a pu le faire Wolf Messing d’ailleurs.

Il décrit d’ailleurs son histoire dans son livre  » Meine Lebenslinie “, qui consiste en un enchainement de récits,  ou bien évidemment, il se décrit comme un personnage ayant des capacités paranormales hors du commun, avec une préférence pour la voyance, mais également l’hypnose et le cumberlandisme, voici un extrait de son livre :

Je devrais écrire mon histoire de vie. L’expérience d’un homme qui a toujours été à la limite de probabilité dont la vie bizarre – a toujours déplacé entre la jonglerie et le sens profond – comme un écrivain viennois dit.

Est-ce pourquoi je suis un aventurier?

Encore et encore, cet aventurisme est blâmé sur moi. Cela semble être incompatible avec ma vision du monde. Cela ne correspond pas aux enseignements que je diffuse.

Tous ceux qui viennent à moi viennent me voir avec de fausses idées. Ils attendent un homme digne d’une barbe blanche, longue et sont très surpris de trouver un jeune homme, un coup de soleil, musclé et prêt à commettre la bêtise elle-même, les conséquences qu’ils mènent à lui. Même ceux qui s’attendent maintenant à trouver un clairvoyant dans le vrai sens du terme seront déçus. Mais vous aurez vraiment assez à lire sur la vie d’une personne qui s’est fait un nom en tant que clairvoyant et hypnotiseur. Drôle et sérieux. Je peux à peine le croire moi-même que j’ai expérimenté tout cela.

Est-ce finalement la confession d’un prophète ou d’un aventurier? – Beaucoup de gens se sont creusé la cervelle au cours des quinze dernières années pour résoudre cette question. Je donne par la présente ma grande parole d’honneur que je n’y ai même pas réfléchi une seule heure.

Erik Jan Hanussen, Meine Lebenslinie

En 1932, il se produit en France au théâtre  » l’empire “ pour une dizaine de représentations, puis il retourne dans un pays qu’il connait bien pour y avoir très souvent séjourné lors de ses dix dernières années : l’Allemagne.

La gloire et les liaisons dangereuses de Jan Hanussen :

Les représentations de  Jan Hanussen en 1933 à la Scala de Berlin constituent l’apogée de sa carrière, le public berlinois accourt pour voir les prétendus pouvoirs paranormaux du “ Raspoutine allemand “ comme on le surnomme, les places se vendent à prix d’or sur le marché noir.

Le public  présent dans la salle assiste médusé a des tours de mentalisme ou Jan Hanussen prétend lire l’avenir et le passé des spectateurs, il plonge également certains volontaires dans des transes hypnotiques en prétendant pouvoir contrôler ainsi chaque personne sur qui son regard se pose …

Les spectacles de Jan Hanussen sont également le moment pour lui de prédire des évènements futurs, avec semble-t-il beaucoup de réussites, cependant, beaucoup de personnes soupçonnent à l’époque Jan Hanussen de ne pas hésiter à utiliser des méthodes douteuses pour voir ses prédictions se réaliser, ainsi en 1932 lors d’une de ses représentations il  prédit la mort du coureur automobile Georg Christian Von Lobkowicz pour le grand prix de Berlin, et bien que sa prédiction se réalise, beaucoup soupçonnent Jan Hanussen d’avoir saboté le véhicule du pilote, soupçon renforcé lorsque l’analyse post-accident du véhicule révèle d’étranges dysfonctionnements….

Chaque soir est un triomphe de plus, mais c’est une fois sorti de scène que Jan Hanussen étend son influence dans les hautes sphères de la société berlinoise et par conséquent eu égard au contexte politique de l’époque, au sein même du parti nazi.

Attiré par le pouvoir, il commence à nouer de solides relations d’amitié avec certains hauts cardes du parti fasciste.

On prête également à Jan Hanussen un gout prononcé pour les orgies, des petites sauteries qui suivraient ses “ leçons privées “ où se mêleraient des rites de “ magie sexuelle “ ésotérisme et débauche sexuelle.

C’est aussi lors de ces soirées qu’il filmerait discrètement les ébats sexuels de certains des participants, pouvant ainsi leur soutirer de grosses sommes d’argent en contre partie d’un silence tout relatif, ce qui bien évidemment agrandira encore la longue liste d’ennemis de Jan Hanussen.

La rencontre avec Adolf Hitler

De nombreux témoignages venant d’écrivains et d’anciens collaborateurs de Jan Hanussen ( son assistant Ismet Dzino ) rapportent de nombreuses rencontres entre Jan Hanussen et Adolf Hitler au début des années 30, témoignage très probable au vu de la promiscuité de Jan Hanussen avec les hauts dirigeants nazis et de sa très grande popularité à Berlin à cette époque

Mais c’est le psychiatre américain Walter Charles Langer en 1943, qui dans un rapport pour les services secrets américains qui confirme le rôle de Jan Hanussen auprès d’Adolf Hitler :

Jan Hanussen aurait dispensé des leçons sur l’éloquence et le langage corporel pour séduire les foules pour les discours du dictateur.

des photos d’époque révèlent en effet des étranges similitudes dans certaines poses :

Des rumeurs affirment que le rôle de Janussen auprès d’Hitler consistait également à dispenser aux dictateurs des “ prédictions “ sur son avenir politique.

Un meurtre non élucidé

On ne connait toujours pas aujourd’hui  les assassins d’Erik Jan Hanussen, cependant  de très forts soupçons pèsent sur les hautes autorités allemandes, en place à l’époque, Jan Hanussen était devenu très gênant pour Adolf Hitler, peu avant sa mort, son assistant dévoile la véritable identité d’Erik Jan Hanussen, et par conséquent ses origines juives, des soupçons d’homosexualité et de pédophilie auraient pu également venir peser dans la balance dans son assassinat.

On cite également souvent une de ses dernières  » prédictions  » :

Jan Hanussen aurait prédit sur scène l’incendie du Reichstag du 28 février 1933 deux jours avant qu’il ne se produise.

Après 2 soirs d’absence inattendue à la Scala, on déclare Jan Hanussen disparu, on retrouve son cadavre quelques semaines plus tard en pleine forêt…

Quand à Adolf Hitler, la mort de Jan Hanussen n’a pas diminué pour autant son goût pour l’occultisme, il s’offrira peu après la mort de Jan Hanussen les services d’un médium suisse ( Karl Krafft ) qui après une prédiction réussie ( le bombardement du ministère de la propagande ) sera déporté et décèdera en 1945 sur le trajet pour Buchenwald.

Quel type d’hypnose pratiquait Jan Hanussen ?

Malheureusement, il n’y a aucun récit ou écrit expliquant précisément les techniques d’hypnose que pouvait utiliser Jan Hanussen ( c’est malheureusement valable pour toutes les anciennes techniques d’hypnose de scène ) , mais lorsque l’on sait que ce dernier faisait construire avant sa mort un “ palais de l’occultisme “ il ne faut pas se leurrer sur sa vision de l’hypnose….

Cependant pour replacer la place de l’hypnose à cette époque dans un contexte historique, nous pouvons rappeler qu’aujourd’hui encore, de grandes stars de l’hypnose comme Messmer prétendent encore user de pouvoir psychique ou de magnétisme dans leurs spectacles, cela fait sans doute partie du jeu pour le l’hypnose de spectacle qui n’a d’autre but que de divertir le public, et c’était encore plus vrai à cette époque.

N’oublions pas qu’à peine quelques dizaines d’années avant la mort de Jan Hanussen, d’éminents représentants de l’hypnose comme Jean-Martin Charcot utilisaient encore de grandes plaques aimantées “ pour “ déclencher “ des transes hypnotiques.

Bien que contemporain de Milton Erickson, et malgré le fait que seulement 10 années séparent ces 2 personnes, leur parcours ainsi que leur façon d’imaginer l’hypnose sont à l’opposé total !


Livre et ressource autour du personnage d’Erik Jan Hanussen :

Livre :

 » Erik Jan Hanussen: Hitler’s Jewish Clairvoyant  » Mel Gordon, édition Feral House.

 » Meine Lebenslinie  » Erik Jan Hannussen, édition Flaschenpost

Film :

 » Hanussen « , 1955, réalisé par  O.W. Fischer

 » Hanussen « , 1988, réalisé par István Szabó