Olivier Peyrega
Hypnotiseur Paris
Cabinet d’hypnose :
06 76 65 73 63
39 rue Violet
75015 Paris
Toute la semaine de 8h à 20h

Le mystérieux Wolf Messing

Wolf messing


Me contacter

Pour continuer d’enrichir la partie “ hypnotiseurs célèbres “ de mon Blog, je vous propose aujourd’hui un coup de projecteur sur un étrange personnage de l’hypnose : Wolf Messing

Espion ; mentaliste ; hypnotiseur ; fascinateur, je vous en dis un peu plus sur cet hypnotiseur dit “ de spectacle “

Bien que contemporains de Milton Erickson, Wolf Messing et Milton Erickson n'ont pas grand-chose en commun, autant dans leur parcours que par le style d'hypnose qu'ils ont pu pratiquer.

Wolf Messing Biographie :

Wolf Messing (1899-1974) vit je jour près de Varsovie, le destin du jeune Wolf devait être tout tracé, issues d’une famille juive orthodoxe et très pratiquante, il devait entrer en religion, du moins, c’était le souhait de son père, mais pas du tout celui du jeune Wolf, qui décida très jeune de fuguer.

Et c’est dès cette première fugue que la légende de Wolf commence, sans un sou en poche, il prend le train sans ticket et décide donc de se cacher sous une banquette afin de de ne pas se faire verbaliser par les contrôleurs, malheureusement pour lui, un des contrôleurs le voit et lui demande son ticket, le jeune Wolf décide de tendre avec aplomb un simple bout de papier vierge au contrôleur, le subterfuge prend, et Wolf prend conscience qu’on peut manipuler et tromper quelqu’un en détournant son attention.

Il est très intéressant de constater que plus de 50 ans plus tard, un mentaliste anglais du nom de Derren Brown utilisera également des techniques de mentalistes afin de payer dans plusieurs magasins avec de simple bout de papier vierge (voir vidéo ci-dessous)

Arrivé en Allemagne il commence sa carrière de façon bien étonnante, lors d’un malaise, il est déclaré mort à l’âge de 30 ans, au moment d’être enterré , un étudiant se rend compte que son cœur bat encore, suite à cette mésaventure, un médecin lui suggère qu’il a un don pour rentrer en catalepsie, et il commence à se produire dans un musée de Berlin où il reste plusieurs jours immobile ( entre 3 et 5 ) ,il commence également à présenter des spectacles de télépathie et d’hypnose dans des cabarets un peu partout en Allemagne.

Un de ses numéros consiste notamment à lire les pensées à l’aide de signaux physiques qu’il détecte dans les personnes du public :

“ Il ne s'agit pas de lecture des pensées, mais plutôt, si je peux m'exprimer ainsi, de “lecture des muscles”... Lorsque quelqu'un pense intensément à quelque chose, les neurones envoient des impulsions à tous les muscles de l'organisme. Leurs mouvements, insensibles pour un œil non averti, peuvent être aisément ressentis par les miens... Souvent, je parviens à lire les pensées sans aucun contact. Dans ce cas, c'est la fréquence de la respiration, le battement du pouls, le timbre de la voix, l'aspect de la démarche, etc., qui me servent d'indices. “

Wolf Messing 

 

Il est également intéressant de constater que la lecture musculaire est une technique connue et utilisés par de nombreux mentalistes de spectacle, les propos de Wolf Messing ci-dessus sont donc tout à fait plausibles, il n'envisage donc pas l'hypnose et le mentalisme sous un angle mystique, ce qui l'éloigne de fait du magnétisme animal de Franz-Anton Mesmer 

Messing voyage et présente ses spectacles un peu partout en Europe, à Paris ; Londres ; Rome, puis vers la fin des années 30, Messing s’expatrie en Russie à cause de la guerre qui se prépare en Allemagne.

Il commence à se produire en Russie et la légende raconte qu’il serait kidnappé un matin pour finir par se réveiller dans une chambre en face de Joseph Staline, le dictateur ayant entendu parler de ses talents parapsychiques.

Staline aurait alors lancé plusieurs défis à Wolf :

 

  • Voler 100 000 roubles au guichet de la Gosbank Moscou
  • Arriver jusqu’au bureau personnel de Staline sans aucune invitation.

La légende raconte que Messing aurait brillamment réussi ses deux épreuves, notamment en se faisant passer pour Lavrenti Beria, chef de la police secrète russe à ce moment-là, afin d'arriver jusqu'au bureau personnel de Joseph Staline...

Wolf Messing réussit à s'introduire dans le Kremlin à l'insu de la garde personnelle de Staline

Le reste de la vie de Wolf Messing est assez floue, beaucoup pensent qu’il aura lui-même romancé beaucoup de détails de sa vie, mais l’histoire prouve qu’il aura laissé une grande emprunte en Russie, on sait notamment que plusieurs avions de chasse russes portaient son nom.

Des avions de chasse de l'armée russe estampillés “ Wolf Messing “ ( reproduction )

De nombreux observateurs pensent qu’il sera resté très longtemps un des plus proches conseillers de Staline, mythe ou réalité ? Difficile de se faire une idée précise aux vues du contexte historique.

Wolf Messing s'éteint en 1974 à l'âge de 75 ans à Moscou en Russie, ou il est enterré.

En raison du contexte historique et politique, cet article est susceptible de contenir des erreurs.

Cet article a été rédigé selon des sources jugées “ fiables “ si vous trouvez des erreurs ou des corrections à y apporter n'hésitez pas à me contacter !

Me contacter pour plus d'informations

Appeler