Hypnose Ericksonienne

Je suis diplômé et maître-praticien en hypnose Ericksonienne, et c’est avec l’hypnose Ericksonienne que j’amène le changement.

Hypnose ericksonienne
Milton Erickson

Qui a inventé l’hypnose Ericksonienne ?

C’est Milton H. Erickson qui a inventé l’hypnose Ericksonienne, Milton H. Erickson pensait que notre inconscient détient les ressources pour régler nos problèmes, et que l’hypnose était sans doute le meilleur moyen d’accéder à l’inconscient, c’est sur ce concept qu’il développa et créa l’hypnose Ericksonienne.

Avant Milton H. Erickson, l’hypnose était assez rigide, on était assez proche des vieux clichés comme par exemple l’hypnose à l’aide d’un pendule.

l'hypnose avec un pendule
Le pendule, un très vieux cliché de l’hypnose

 

L’hypnose est un moyen de voir les choses différemment, dans un autre état de conscience, c’est le moment de faire une pause dans l’agitation du quotidien, le moment de laisser des réponses émerger du plus profond de soi, en étant accompagné par un professionnel.

Qui mieux que Ernest Rossi, proche collaborateur et ami de Milton Erickson pour décrire tout ce que Milton Erickson amena à l’hypnose :

 

“ Au début des années 30, l’hypnose était dans une situation curieuse : la plupart des chercheurs s’accordaient à dire que l’hypnose avait joué un rôle majeur dans les premières études de psycho­pathologie et dans les premières tentatives de psychothérapie, mais les techniques autoritaires que l’on y employait étaient supplantées d’une part par les approches d’apparence plus sophistiquée des écoles de psy­chanalyse, et d’autre part par la psychologie expérimentale.

Cette situation aurait pu perdurer et l’on aurait pu continuer à considé­rer l’hypnose comme rien de plus qu’une curiosité pittoresque de notre passé thérapeutique, sans l’accident qu’a été Milton H. Erickson. Il était un accident de la nature, né avec un certain nombre de troubles sen­soriels et perceptifs congénitaux qui l’amenèrent à vivre le monde d’une manière si différente de celle des autres que son esprit aiguisé ne put sur­vivre qu’en prenant en compte, dès son plus jeune âge, la relativité des cadres de référence des êtres humains. À ces premiers problèmes devait s’ajouter la tragédie médicale exceptionnelle d’être à deux reprises frappé par la poliomyélite, à l’âge de 17 ans et à l’âge de 51 ans. Ses ef­forts pour se rééduquer l’amenèrent à redécouvrir par lui-même beaucoup des phénomènes classiques de l’hypnose et la manière de les utiliser à des fins thérapeutiques. “

Ernest Rossi, collected papers, édition Atlas

 

Les études expérimentales et thérapeutiques d’Erickson sur l’hypnose s’étalent sur plus de cinquante années. S’il a réussi à donner une nouvelle jeunesse à ce domaine, c’est sans doute parce qu’il a développé des techniques non autoritaires et indirectes de suggestion, techniques dans lesquelles le sujet apprend comment faire l’expérience des phénomènes hypnotiques et comment utiliser ses propres possibilités pour résoudre les problèmes à sa manière.  »

 

Hypnose Ericksonienne à Paris

C’est donc moi qui vous accompagnerais dans mon cabinet parisien grâce aux techniques d’hypnose ericksonienne que je pratique depuis des années.

L’hypnothérapie fait partie du cercle des “ thérapies brèves “ c’est-à-dire qu’il faut généralement entre 3 à 5 séances pour effectuer un travail qui porte ses fruits, et surtout qui tient sur la durée.

C’est pour cette raison que je n’utilise pas de protocoles préétablis, chaque personne recevra un suivi unique et personnalisé, propre à l’hypnose Ericksonienne, adaptée à la problématique et à la personnalité de chacun.

Je vous joins cette vidéo réalisée par mon ancien professeur Antoine Garnier qui analyse une interview du regretté Milton Erickson, à travers cette vidéo, vous pourrez mieux comprendre la psychologie de Milton Erickson et par conséquent le fruit du travail de ses travaux  : L’hypnose Ericksonienne

https://www.youtube.com/watch?v=D1RuPGSE3Zo

Différence entre hypnose ericksonienne et hypnothérapie :

L’hypnose ericksonienne englobe non seulement les stratégies thérapeutiques utilisées par Milton Erickson, mais également les techniques d’induction qu’il utilisait pour amener la transe hypnotique, car si Milton Erickson fut bien évidemment un grand psychiatre et un grand hypnothérapeute, il s’est également questionné toute sa vie sur les possibilités et les limites de l’hypnose, il aura d’ailleurs durant toute sa carrière pratiquée régulièrement des expérimentations sur l’hypnose, laissant après sa mort un travail jusqu’ici inégalé sur cette discipline.

L’hypnothérapie, elle, se concentre sur la résolution d’une problématique grâce à l’hypnose, et pour cela d’autres méthodes et pratiques que l’hypnose ericksonienne peuvent être utilisées, car il y a bien évidemment eu d’autres grand contributeurs de l’hypnose, que ce soit avant ou après la mort de Milton Erickson, d’ailleurs la PNL ( programmation-neuro-linguistique ) très en vogue de nos jours, fut en partie inspiré des travaux de Milton Erickson, deux de ses étudiants, Richard Bandler et John Grinder reprenant certaines des techniques de leur maitre en y ajoutant un panel d’autres outils.

Auto hypnose ericksonienne ?

Milton Erickson fut sans aucun doute un des premiers à développer le concept d’auto-hypnose, d’abord pour lui même à la suite d’une des crises de poliomyélite dont il fut victime à l’âge de 17 ans, il se servit durant sa convalescence de l’auto hypnose pour récupérer ses facultés physiques, ce fut l’occasion pour lui de constater le fort potentiel de l’auto-hypnose car il réussit miraculeusement à récupérer l’ensemble de ces capacités physiques alors que les médecins le voyaient déjà mort ou grabataire pour le restant de ses jours.

mais il s’en servit également tout au long de sa carrière pour les nombreux patients qu’il a pu accompagner, en particulier dans le domaine obstétrique, en effet Milton Erickson avait la particularité d’accompagner des femmes tout au long de leurs grosses en leur enseignant des techniques d’auto hypnose pour qu’elle puisse gérer elles-mêmes la douleur le jour de l’accouchement, il n’était d’ailleurs pas présent le jour J.

D’une manière générale, Milton Erickson pensait que l’auto hypnose constituait une suite logique à un suivi avec l’hypnose, je le rejoins bien évidemment totalement dans cette vision, et  j’enseigne généralement l’auto hypnose lors d’un accompagnement, particulièrement pour les cas touchants au stress, aux troubles du sommeil, les douleurs chroniques  mais également dans l’accompagnement que je peux faire avec les sportifs professionnels.

L’hypnose est un outil puissant, et chaque personne peut utiliser cet outil, d’abord en se faisant hypnotiser, puis en utilisant l’auto-hypnose.

Les avis sur l’hypnose ericksonienne

l’efficacité de l’hypnose et plus particulièrement de l’hypnose ericksonienne ne sont plus à prouver aujourd’hui, le corps médical utilise d’ailleurs de plus en plus les techniques directement inspiré de l’hypnose ericksonienne, notamment dans le cadre de chirurgie pour des anesthésies, il y a même eu récemment  une opération du cerveau sous hypnose, plus personne ne remet en cause aujourd’hui l’efficacité de l’hypnose.

anesthesie et hypnose
l’hypnose est aujourd’hui fréquemment utilisé dans les blocs opératoires Français

les organismes officiels s’intéressent aujourd’hui de plus en plus à l’hypnose :Passportsanté : hypnose ericksonienne

PDF hypnose ericksonienne

Pour les personnes souhaitant en savoir  plus sur l’hypnose ericksonienne, je mets à votre disposition un PDF sur l’hypnose ericksonienne réalisé par le Docteur Nolwenn Sebille chirurgien dentiste, cette thèse aborde plus en détail les techniques et approches caractérisant ce courant de l’hypnose :

PDF HYPNOSE ERICKSONIENNE

 

Que ressent-on lors d’une séance d’hypnose ericksonienne :

L’état d’hypnose n’est pas un état de sommeil contrairement à ce que la majorité des personnes pensent, si au premier abord, l’état est très proche, il s’agit au contraire d’un état où beaucoup de choses se passent intellectuellement, ou l’on peut voir, ressentir, énormément de sensations, comparable au rêve, à la différence que l’on peut très bien être en hypnose debout, et continuer à parler, écouter, et communiquer.

Cet état si particulier qu’est l’état d’hypnose, la “ transe hypnotique “, est un état très propice au changement, où l’on peut ancrer de nouvelles habitudes, et de nouveaux modes de fonctionnements, Milton Erickson l’avait bien compris, et contrairement à ce que beaucoup pensent, l’hypnose ericksonienne ne se résume pas à une hypnose douce et basée uniquement sur la détente.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions sur l’état d’hypnose ou sur les séances d’hypnose Ericksonienne.

Vous pouvez consulter la partie Blog concernant l’hypnothérapie et l’hypnose Ericksonienne pour en savoir plus.

Me contacter