Les grands noms de l’hypnose

 

18ème siècle

Franz Anton Mesmer (1737-1825) est un Autrichien qui représente sans doute le point de départ de l’hypnose moderne occidentale, même si sa pratique reposait sur le “ magnétisme animal “ il posa sans le savoir les bases de l’hypnose moderne.

Le Marquis de Puysegur (1751-1825) était un Français élève de Mesmer, sans trahir la pensée de son maître, il s’éloigna cependant des théories “ magnétiques “ et batailla pour commencer à faire reconnaître “ l’hypnose “ auprès du corps médical Français de l’époque.

L’abbé Faria (1756-1819) était un prêtre portugais ayant appris l’hypnose auprès du Marquis de Puysegur, Il nomme l’état d’hypnose “ sommeil lucide “ et est l’un des premiers à utiliser les suggestions-post-hypnotiques, une statue au Portugal le représente en train d’hypnotiser

19ème siècle :

Alexandre Bertrand (1795-1826) est un médecin français ayant pratiqué le “ magnétisme animal “ de Franz-Anton-Mesmer, il sera par la suite un des premiers à réfuter les théories du “ fluide “ pour privilégier l’imagination et la suggestion dans sa pratique de l’hypnose, il sera également l’un des premiers à relayer les travaux de l’abbé Faria en France.

C’est à James Braid (1795-1860), médecin écossais, que l’on prête la paternité du mot “ hypnose “ Sa contribution à cette discipline ne s’arrête pas à ça, il invente de nouvelles techniques d’induction, et est l’un des premiers à pratiquer l’anesthésie par l’hypnose, notamment sur des amputations.

James Esdaile (1808-1859) est un magnétiseur écossais qui pratiqua également de nombreuses opérations avec l’hypnose comme seul moyen d’anesthésie, il laisse à la postérité “ L’état d’Esdaile “ qui est en théorie un état d’hypnose assez profond pour pouvoir pratiquer des opérations chirurgicales lourdes.

Alfred-Edouard D’Hont (1845-1900) ou Donato pour son nom de scène est sans douĂ© l’un des premiers hypnotiseurs de spectacle, il Ă©tait très proche de nombreux grands hypnotiseurs de l’époque comme Ambroise-Auguste LiĂ©beault, mais aussi Jean-Martin Charcot Ă  qui il aurait appris l’hypnose.

L’école de Nancy ou “ école de la suggestion “ est fondé par deux grands noms de l’hypnose : Ambroise-Auguste Liébeault (1823-1904) et Hippolyte Bernheim (1840-1919) cette école et ce courant de l’hypnose fait passer l’hypnose dans une nouvelle ère, elle verra d’ailleurs passer tous les plus grands noms de la psychologie moderne ! (Freud, Pavlov, Coué, etc. )

Si Ivan Pavlov (1849-1936), chirurgien russe, est surtout connu pour sa théorie : “ le reflex de Pavlov “ Il s’est également beaucoup intéressé à l’hypnose qu’il considérait comme un état entre le sommeil et la veille.

20ème Siècle :

 

Emile Coué (1856-1926) est un apothicaire français qui a eu un certain succès au début du 20ème avec sa “ méthode Coué “. Pour écrire son livre, il s’est fortement inspiré des travaux sur l’hypnose d’Hyppolite Bernheim de l’école de Nancy, dont il a été élève.

Pierre Janet (1859-1947) est un élève et proche de Jean-Martin Charcot, ce dernier le nomme à la direction du laboratoire de psychologie de La Salpétrière vers 1890, Janet sera un des derniers défenseurs de l’hypnose au début du 20ème siècle, à une heure où la psychanalyse tient le haut de l’affiche et/ou l’hypnose est tombée en désuétude.

Dave Elman est un homme qui a pris le parti de ne pas faire le choix entre hypnose de spectacle et hypnothérapie, à une époque ou le clivage de ses deux courants de l’hypnose se creusait, il laisse à la postérité son livre “ Hypnotherapy “ contenant sa fameuse induction (Elman induction)

Wolf Messing est sans doute l’un des personnages les plus étranges que l’hypnose est connue, hypnotiseur de spectacle et mentaliste, Polonais de naissance, c’est en Russie qu’il passera à la postérité, pour ses spectacles, mais également pour sa prétendue promiscuité avec Joseph Staline, dont il aurait été un proche conseiller.

Milton Erickson est un psychiatre américain qui a consacré sa vie à l’hypnose, c’est assurément le personnage le plus important de cette liste, il a d’ailleurs donné son nom à un courant de l’hypnose : l’hypnose Ericksonienne.

Alfonso Caycedo est un médecin chirurgien colombien ayant été formé à l’hypnose, il se passionnera toute sa vie pour les états modifiés de conscience et les moyens d’y accéder, il est également le créateur de la sophrologie.

Nicholas Peter Spanos (1942-1994) est un professeur de psychologie américain ayant énormément étudié et expérimenté l’hypnose tout au long de sa vie, Spanos défendait l’idée que l’hypnose n’est pas un état modifié de conscience, il pensait que beaucoup de phénomènes hypnotiques peuvent s’expliquer par des hypothèses sociales, psychologiques et cognitives.

Derren Brown est magicien et mentaliste anglais très célèbre en Angleterre et aux États-Unis, il est connu pour utiliser l’hypnose avec beaucoup de finesse lors de ses spectacles.

 

Si vous vous intĂ©ressez Ă  l’histoire de l’hypnose, je vous conseille la rubrique “ hypnotiseurs cĂ©lèbres “ de mon blog