Milton Erickson

 

Milton Erickson
“ Whizard of the desert “ était l’un de ses nombreux surnoms de Milton Erickson


Me contacter

Je commencerais cette série d’articles sur les hypnotiseurs célèbres par celui qui a sans aucun doute  le plus amené à l’hypnose : Milton H. Erickson (1901-1980)

 

Ils ne sont pas nombreux à avoir pu laisser une si grande marque dans le monde de l’hypnose au point de donner leurs noms à un courant, en l’occurrence il s’agit de l’hypnose ericksonienne pour monsieur Erickson.

Erickson est sans aucun doute le personnage incontournable lorsque l’on parle d’hypnose, ce qui lui valut d’ailleurs le surnom de “ Mister hypnose “ Un surnom largement mérité !

 

Milton Erickson et l’hypnose :

Une vie consacrée à l’hypnose, c’est en effet ce qui caractérise Milton Erickson, il aura toute sa vie œuvré pour cette discipline, de sa jeunesse ou il commence à explorer les états modifiés de conscience pour surmonter une des terribles attaques de poliomyélite dont il fut victime, à ses années de recherche en hypnose expérimentale, mais également les dernières années de sa vie consacrées à la formation de jeunes psychiatres et étudiant de l’institut de Palo Alto, Milton Erickson n’aura cessé d’explorer, analyser, et pratiquer l’hypnose, le tout avec un sérieux et une réflexion jamais égalée jusque-là.

C’est à l’âge de 17 ans que le jeune Milton Erickson subit sa première crise de poliomyélite, et tandis que les médecins à son chevet certifient à sa mère qu’il ne survivra pas à la nuit qui arrive, il demande à sa mère de placer son lit face à la fenêtre, il luttera de toutes ses forces pour donner tort aux médecins, et réussira à voir le soleil se lever le lendemain matin, épuisé par cette lutte, il tombera dans le coma durant 3 jours suite à cet épisode.

Milton erickson poliomyélite
Milton Erickson après sa première attaque de poliomyélte

Cette anecdote qui fait partie de la légende d’Erickson nous aide à mieux comprendre l’homme qu’il était, suite à ce coma il restera de longs mois totalement paralysé, et en profitera pour commencer à explorer l’auto-hypnose afin de retrouver ses capacités physiques, mais également aiguiser son sens de l’observation en passant ses journées à analyser notamment le comportement de ses sœurs, il remarquera  petit à petit que la communication entre les individus est loin de se limiter aux paroles, mais qu’elle comprend également un langage non verbal, mais aussi et surtout une communication inconsciente, qui sera plus tard au cœur de sa pratique.

Il réussira en moins d’un an à totalement recouvrir ses capacités physiques, et il se lancera par la suite dans des études de médecine à l’université du Wisconsin.

Il rencontrera rapidement dans cette université un éminent psychologue du nom de Clark L. Hulll qui détectera rapidement chez le jeune Erickson un grand potentiel, notamment sur ses travaux expérimentaux sur l’hypnose…

Les deux hommes finiront néanmoins par s’éloigner, en cause leur vision de l’hypnose, Hull pensant qu’il faut mettre en place des protocoles stricts pour induire l’hypnose, Erickson lui étant persuadé que l’hypnose doit être adapté et modelée en fonction de la personnalité du patient, et surtout de ses réactions lors de l’induction.

Et de cette divergence d’opinions va naitre la plus grande révolution que l’hypnose est connue jusqu’ici, Erickson est certain que n’importe qui peut être hypnotisé, et que pour cela il suffit juste d’adapter les techniques, Erickson était dans le vrai, et il passera tout le reste de sa vie à le prouver.

Après une courte période (de 1928 à 1930) où il ne pourra pratiquer ni même prononcer le mot hypnose, il reprendra ses recherches des 1930 à l’hôpital d’État de Worcester dans le Massachusetts ou il commencera à relater ses expériences expérimentales sur l’hypnose.

 

Tout le reste de sa vie sera consacré à l’hypnose, autant dans des expériences sur les limites et possibilités de l’hypnose, mais également pour des suivies thérapeutiques qu’il effectuera toute sa vie, mais plus particulièrement à Phoenix ou il ouvrira un cabinet de consultation privé à partir de 1948 ou il consultera jusqu’à sa mort.

Erickson sera le grand psychiatre qui redonnera à l’hypnose ses lettres de noblesse, amenant à l’hypnose une crédibilité thérapeutique qui lui manquait cruellement, créant ainsi une totale rupture avec Franz-Anton Mesmer et  totalement éloigné de personnages mystiques proche du spectacle comme Wolf Messing

 

Il faudrait bien plus qu’un article pour aborder tout ce qu’a pu amener Milton Erickson à l’hypnose, il y a aura définitivement un avant et un après Erickson pour ma discipline.

 

Nombre de thérapeutes se réclameront de “l’école “ ericksonienne, notamment Richard Bandler et John Grinder, créateur de la PNL (programmation-neuro-linguistique)

 

Principe de l’hypnose ericksonienne :

 

L’hypnose ericksonienne repose sur plusieurs principes :

 

  • Tout le monde est hypnotisable, ce n’est qu’une question de temps ; de contexte et de technique.
  • L’inconscient du patient détient les solutions, et c’est pour cela qu’il faut toujours s’adapter à la personne et ne jamais utiliser de protocoles stricts.
  • L’hypnotiseur ne doit pas tenter de copier un style, mais bien utiliser sa personnalité et la personnalité du patient pour faire de chaque suivi une thérapie à part entière.

 

Voici une des rares vidéos de Milton Erickson en train d’hypnotiser ! ( sous-titres en français disponibles )

Livres de Milton Erickson :

 

  • L’intégrale des articles de Milton Erickson Tome 1
  • L’intégrale des articles de Milton Erickson Tome 2
  • L’intégrale des articles de Milton Erickson Tome 3
  • L’intégrale des articles de Milton Erickson Tome 4

 

Ces 4 volumes ont tous été compilés par Ernest Rossi, élève et proche d’Erickson, il représente une somme énorme de travail sur la nature et les possibilités de l’hypnose.

  • L’homme de février (écrit en collaboration avec Ernest Rossi)

Livre passionnant qui traite d’un suivi complet d’un patient de Milton Erickson

  • Hypnothérapie (écrit en collaboration avec Ernest Rossi)

Livre sur les différentes manières d’aborder l’hypnothérapie.

Il existe également d’autres livres d’Erickson écrits en collaboration avec Rossi, mais que vous ne pourrez trouver qu’en anglais malheureusement.


Me contacter