Hypnose et Addiction au Cannabis

 


Me contacter

Bonjour à toutes et tous.

Je vous présente aujourd’hui un article consacré à l’addiction au cannabis, cet article est dans la continuité des autres articles présents dans la section addiction de mon blog.

Hypnose pour arrêter le cannabis.

Selon les dernières études, plus de 40 % des jeunes de 17 ans ont déjà consommé du cannabis, dont 7% de consommateur régulier.

Les Français sont d’ailleurs classés parmi les plus gros consommateurs de cannabis au monde, comme l’atteste cette carte qui représente le pourcentage de fumeur régulier de cannabis par pays.

Classement mondial des fumeur réguliers de cannabis

 

Le cannabis est souvent présenté comme une drogue douce, ce qu’il est dans une certaine mesure, pour autant le cannabis reste une substance qui déforme la réalité, et détient un fort pouvoir psychotrope.

Il est maintenant reconnu que chez certaines personnes, la consommation de cannabis peut déclencher certains troubles psychiatriques, en particulier chez les adolescents et les chez les jeunes études, je vous invite à consulter les informations présentes dans cet article pour plus d’informations à ce sujet :

schizophrénie et cannabis

L’addiction au cannabis chez une personne qui commence à développer ce type de symptômes n’est pas à négliger et peut nécessiter un accompagnement.

Je vous propose également de visionner ce reportage très instructif consacré à l’addiction au cannabis :

 

Le cannabis multiplie également par 3 les risques de contracter un cancer du poumon

Le cannabis n’entraine qu’une très légère dépendance physique, cependant pour les fumeurs réguliers, une très grande dépendance psychique s’installe, il faudra donc prendre en compte lors de l’arrêt une réelle période de sevrage, compris entre 15 jours et 2 mois.

Arrêter de fumer du cannabis par l’hypnose

 

L’hypnose est un état propice au changement, il s’agira de cibler les ancrages liés à la consommation de cannabis, il est possible en effet qu’un fumeur associe la consommation de cannabis à d’autres moments agréables, comme une façon de se détendre le soir après le travail par exemple, en arrêtant de consommer quotidiennement, il redoutera de ne plus pouvoir se relaxer, la relaxation étant très souvent associée au cannabis, car ses effets psychotropes apportent dans une certaine mesure une relaxation physique et mentale.

Les fumeurs de cannabis le savent, la consommation de cannabis entraine souvent des crises de paranoïa, plus aux moins aiguës selon le consommateur, ces crises peuvent constituer une des raisons qui vont pousser un consommateur à prendre conscience de son addiction, passé le temps de la prise de conscience, arrivera les premières tentatives d’arrêt, plus ou moins fructueuses, et si pour certains consommateurs, il n’y aura pas besoin d’une aide extérieur pour pouvoir arrêter, pour d’autres, la tentative d’arrêt sera sans cesse repoussée, et dans ces cas, il pourra y avoir besoin d’un accompagnement extérieur, et c’est à ce moment précis que l’hypnose peut être d’une grande aide.

Hypnose et sevrage du cannabis

Nous pourrons, avec l’aide de l’hypnose, amorcer la période de sevrage (entre une et trois semaines)

Les premiers jours sont bien évidemment les plus délicats, c’est lors de cette première semaine que le risque de rechute est le plus élevé, il est donc important que la séance d’hypnose soit le plus rapproché du jour de l’arrêt définitif.

Je vous propose également de consulter ce PDF sur l’arrêt du cannabis, vous retrouverez beaucoup de conseils et d’informations sur l’addiction à cette substance :

hypnose et arrêt Cannabis

Nous renforcerons la volonté et la motivation avec l’hypnose, et pour cela je me servirais de la visualisation et de la futilisation pour permettre à l’inconscient de savoir à quoi ressemblera l’arrêt, un peu comme si je vous plongeais dans un “ simulateur “ ou vous auriez la capacité de vivre en avance la situation de l’arrêt.

Il n’est pas rare que durant la première semaine d’arrêt, le consommateur ressente une forte agitation, une certaine nervosité, et subisse également quelques épisodes d’insomnies, rassure-vous, même pour un gros consommateur, ces symptômes ne durent généralement que quelques jours, nous préparerons le corps et l’esprit à ce manque grâce à l’hypnose.

La dépendance au cannabis n’est pas une fatalité, n’hésitez pas à me contacter si vous désirez plus d’informations ou si vous avez des questions sur l’arrêt du cannabis avec l’hypnose.

Olivier Peyrega

Me contacter pour plus d’informations