Un Tour du monde sous hypnose

 

© SOLARIMPULS FOUNDATION


Me contacter

 

“ 15 minutes d’hypnose       =        3 heures de sommeil ! “

Si cette affirmation de Messmer n’a aucune valeur scientifique, l’hypnose peut facilement reproduire un état proche de sommeil, mais peut surtout améliorer et raccourcir la phase qui précède l’endormissement, c’est souvent cet apprentissage, notamment avec l’auto-hypnose, qui est enseignée en thérapie pour les troubles du sommeil.

Loin de la thérapie, l’auto-hypnose est déjà utilisée depuis de nombreuses années par certains marins effectuant de longues traversées en solitaire.

L’hypnose associée au sommeil polyphasique représente un moyen efficace de remplacer un sommeil monophasique de plusieurs heures.

Le psychiatre et hypnothérapeute Bertrand Piccard et sa fondation SOLARIMPULSE ont décidé de se servir de ces techniques pour effectuer un tour du monde à bord d’un avion solaire.

© SOLARIMPULSE FOUNDATION

 

Bertrand Piccard et l’hypnose

C’est lors de la préparation de ses premiers tours du monde en ballon que Bertrand Piccard commence à s’intéresser à l’hypnose, venue chercher quelques techniques pour le sommeil, il découvre une discipline extrêmement riche et utilisable dans nombre d’applications, y compris en thérapie.

Bertrand Piccard se forme par la suite à  l’hypnose Ericksonienne, d’abord en France puis aux États-Unis, l’hypnose devient le coeur de sa pratique de thérapeute :

Avec l’hypnose, le patient entre immédiatement dans un mécanisme de changement.Cela crée une confiance qui va l’amener à accepter ce qui était resté jusque-là inacceptable.

Un patient déprimé depuis des années qui éprouve par exemple pendant un quart d’heure une sensation de bonheur et de tranquillité intérieure n’est pas guéri. Mais il a la preuve que quelque chose en lui peut changer.

Lorsqu’une personne souffrant de douleurs chroniques bénéficie d’une analgésie totale pendant quelques minutes, elle découvre que sa douleur n’est pas forcément enracinée en lui, Si elle peut se déconnecter de cette souffrance pendant un moment, c’est qu’elle peut aussi faire durer l’accalmie plus longtemps

Dr Bertrand Piccard, psychiatre Congrès du GRAAP, 19 et 20 mars 1996 TOUT COMME VOUS 51, SPÉCIAL N° 10


Parlons d’hypnose sous l’angle de la communication du patient avec lui-même. Car qu’est-ce que l’hypnose sinon la découverte d’un nouveau mode de dialogue avec des parties de soi-même qu’on croyait muettes, à défaut d’ignorer tout simplement leur existence?

Dr Bertrand Piccard Publication Fondation LING


“Je crois que l’intérêt de l’hypnose c’est justement cette vision globale, cette manière de ne pas aller contre ce qui ne va pas , mais d’intégrer ce qui ne va pas dans un ensemble et cet ensemble là peut s’améliorer. “

Dr Bertrand Piccard Conférence à Nantes, mai 2009


Bertrand Piccard utilise l’hypnose pour lui, mais également  pour ses patients et son entourage :

 

Utiliser l’auto-hypnose pour optimiser son sommeil, mais bien plus encore …

Bertrand Piccard a très vite compris que l’auto-hypnose pourrait lui servir à optimiser ses phases de microsommeil, mais également gérer toute la partie “ préparation mentale “ qui compose un tour du monde de 5 jours et 5 nuits à bord d’un avion solaire, on comprendra aisément les stress et mouvements d’humeurs qui peuvent accompagner un tel périple !

Dans cette interview, Bertrand Piccard détaille un peu plus les techniques d’auto-hypnose qu’il a utilisés :

Peut-on en savoir un peu plus sur les techniques d’auto-hypnose de Bertrand et comment cela l’aide dans le vol ?

BERTRAND PICCARD  : Je me suis entraîné à l’hypnose et à l’auto-hypnose en 1992 en prévision de la première course transatlantique en ballon qui comprenait cinq jours et cinq nuits au-dessus de l’Atlantique dans une toute petite capsule.

Compte tenu du résultat très positif, j’ai suivi une formation complète et approfondie en hypnothérapie que j’ai beaucoup utilisée dans ma pratique de psychiatre / psychothérapeute pour traiter l’anxiété, les phobies, les réactions dépressives et les troubles de stress post-traumatiques.

J’utilise toutes ces techniques quand je vole avec Solar Impulse. Les premières formations se sont déroulées dans un simulateur avec des tests de vigilance montrant une totale stabilité de ma performance et de ma concentration.

© SOLARIMPULSE FOUNDATION

L’hypnose est basée sur des techniques de dissociation: une partie de soi s’autonomise et permet d’observer l’autre partie de soi tout en vivant une expérience. Dans le cas des périodes de repos, la méthode consiste à dissocier la tête du corps. Le corps peut se régénérer dans une relaxation très profonde tout en gardant l’alerte cérébrale suffisante pour vérifier les instruments et suivre ce qui se passe pendant le vol.  »

Comment utilisez-vous l’hypnose à bord de Solar Impulse?

BP : La préparation de Solar Impulse est double. D’abord, il y a la préparation du vol, surtout pour les longs vols, où l’objectif est de se visualiser dans un état de confort et de sécurité. Se préparer à différents scénarios tels qu’un problème technique, médical ou météorologique, entre autres, est quelque chose qui peut être fait à l’avance sur le terrain.

Toutes ces situations défavorables déclenchent généralement un mécanisme de « fuite ».

Avec l’hypnose, le but est d’inverser la situation pour créer un mécanisme de «combat», c’est-à-dire un état de conscience de soi dans lequel nous avons accès à toutes nos capacités.

Deuxièmement, j’utilise l’hypnose pour améliorer mon repos pendant les vols. Vous devez imaginer une situation où vous pilotez, complètement alerte et stimulée, et tout à coup vous pouvez aller dormir pendant 20 minutes. J’utilise l’hypnose pour m’aider à me dissocier du stress et de la concentration dans l’espace d’un instant afin de profiter au maximum de mon repos et de ma relaxation.

© SOLARIMPULSE FOUNDATION

 

Concrètement, que faites-vous pour atteindre cet état de calme intérieur?

BP: Ma technique consiste à mettre mon bras en avant et à serrer mon poing avec mon pouce à l’extérieur. Cela me permet d’oublier visuellement tout ce qui m’entoure et là, je respire fortement et le resserre encore plus fort.

Dans mon poing, je projette tout ce qui me dérange – mon stress, ma tension, mes difficultés, ma fatigue, etc. – et continue de serrer mon poing jusqu’à ce que je lâche. Quand cela arrive, mon bras tombe, mes yeux se tournent vers l’arrière et je commence à respirer profondément.

À partir de là, je ne suis plus dans le monde extérieur, mais dans mon monde intérieur. Ce processus me permet de mettre rapidement en place les conditions nécessaires pour se reposer et dormir pendant une courte période de temps.

Pourriez-vous voler avec Solar Impulse sans hypnose?

BP: Je ne sais pas. Pour mon tour du monde dans le Breitling Orbiter 3 ,l’hypnose était très utile et un élément clé dans le succès de la mission. Je pense que tout le monde a besoin d’une technique pour se recentrer. C’est fondamental, que ce soit dans Solar Impulse ou dans la vie de tous les jours.


L’auto-Hypnose pour s’endormir rapidement :

L’utilisation évidente qui peut être faite de l’auto-hypnose pour le sommeil concerne à mes yeux la phase d’endormissement :

Pour les insomniaques de l’endormissement, c’est très souvent cette fameuse phase entre la veille et le sommeil ( si proche de l’hypnose comme le disait Pavlov ) qui pose problème.

C’est dans ce moment ou le conscient cesse son activité à l’approche des premières phases de sommeil,  dans cet  état“ entre 2 “ que l’inconscient vient souvent ruminer, il a tendance pour la plupart des gens à effectuer un rapide “ scan “ des principaux évènements et émotions marquants de la journée, pour certaines personnes subissant un état trop important de stress durant une trop longue période, cette étape de présommeil peut devenir problématique, car une trop grande activité inconsciente peut venir empêcher le plongeon dans le sommeil.

il s’agit de cette phase critique de l’endormissement que  Bertrand Piccard a souhaité optimiser au maximum, pour gagner en temps et en confort, comme il nous l’explique dans cette vidéo :

Vidéo Bertrand Piccard


Il ne me reste qu’à remercier Bertrand Piccard et la fondation SolarImpulse pour leur aide précieuse dans  la rédaction de cet article, je vous encourage vivement à consulter le PDF et le site internet de la solarimpulse fondation :

https://solarimpulse.com

SOLARIMPULSE FOUNDATION PDF

Et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu !

Merci à tous

Olivier Peyrega, hypnothérapeute

Me contacter pour plus d’informations