Qu’est-ce que l’hypnothérapie ?

Qu'est-ce-que l'hypnothérapie

Bonjour à tous

Pour continuer d’inaugurer la nouvelle partie du Blog consacré à l’hypnothérapie, je publie ce nouvel article afin d’explorer un peu plus en profondeur les principes de bases de l’hypnothérapie et de l’hypnose Ericksonienne.

Je vais essayer de répondre aux questions que l’on me pose généralement, pour les personnes qui souhaiteraient avoir plus de précisions, n’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Comment fonctionne l’hypnothérapie ?

Hypnose paris

L’hypnothérapie et l’hypnose en règle générale est un dialogue avec l’inconscient, l’inconscient est présent dans nos actions et décisions au quotidien, sans que nous n’ayons forcément conscience de l’importance de ce dernier dans nos choix quotidiens.

Un exemple de comportement inconscient que je cite assez souvent et que vous entendrez certainement si vous vous intéressez à l’hypnose :

Si vous faites un chemin à pied pour la première fois, vous êtes totalement conscient, attentif du moindre détail, dans ce genre de situation, l’inconscient est peu présent, mais si vous faites ce même chemin durant dix années, vous finirez par faire ce chemin de façon totalement inconsciente, vous n’aurez donc plus besoin de mobiliser votre conscient, vous pourrez assigner la tâche à votre inconscient et occuper vos pensées à d’autres préoccupations, comme penser à vos prochaines vacances ; vos courses de la semaine, ou tout autre sujet …

Si vous décidez un jour d’emprunter un nouveau chemin, vous devrez repasser par l’étape d’un repérage totalement conscient, et si vous décidez de faire de ce nouveau chemin votre nouveau trajet, vous constaterez qu’à la moindre distraction, vous reprendrez inconsciemment l’ancien trajet, et oui, on ne se débarrasse pas si facilement d’un apprentissage inconscient …

 

Il y a donc des apprentissages conscients qui se transforment au fur et à mesure du temps en acte inconscient, et heureusement, cela nous permet d’assurer certaines tâches du quotidien en fonctionnement “ pilote automatique “ ce qui est beaucoup plus confortable.

Je compare souvent l’inconscient à un élève bête et discipliné, il apprend des schémas, puis les répète, et plus ces schémas se répéteront, et plus ils deviendront des automatismes, malheureusement, si ces schémas s’avèrent négatifs, il faudra donc “ désapprendre “ ces automatismes.

Je vais prendre un exemple assez parlant avec un fumeur :

Comment fonctionne l'hypnotherapie
Certaines addictions sont plus dues à des répétitions de schémas et d’automatismes inconscients qu’à une réelle addiction physique.

Un fumeur commence à fumer à l’âge de 16 ans, au fur et à mesure des années, il apprend à son inconscient que la cigarette doit être associée au café, qu’elle clôture une fin de repas, qu’elle est agréable voire indispensable à tel ou tel moment de la journée, au-delà d’une simple addiction physique à la nicotine, il s’agit là d’un auto-conditionnement extrêmement puissant, surtout s’il se répète quotidiennement pendant de longues années, comme c’est le cas avec la cigarette.

Vous constaterez facilement le rapprochement avec l’exemple cité plus haut sur un parcours effectué tous les jours.

 

L’hypnothérapie repose donc essentiellement sur tous ces schémas conscients et inconscients qui guident nos actions et nos pensées, il y a donc au cœur de l’hypnothérapie cette notion d’apprentissage et de réapprentissage de schémas, d’automatismes.

L’inconscient est en tout cas au cœur de la pratique de l’hypnothérapie, et au cœur même de l’état d’hypnose.

Qu’est-ce que l’hypnothérapie Ericksonienne ?

En vous documentant sur l’hypnose et plus particulièrement sur l’hypnothérapie, vous entendrez très rapidement de “ l’hypnose Ericksonienne “.

Rossi et Erickson

 

Ernest Rossi, élève et proche de Milton Erickson jusqu’à la fin de sa vie, nous donne ici sa définition de l’hypnose Ericksonienne, et les grands principes qui pour lui, régissent ce courant de l’hypnose :

 

“ 1 :  II n’est pas nécessaire de rendre conscient ce qui est inconscient. On peut favoriser les processus inconscients pour qu’ils fonctionnent de manière autonome afin de résoudre les problèmes de chaque patient d’une manière individuelle.

 

2 :  Il n’est pas nécessaire que les mécanismes mentaux et les caractéristiques de la personnalité soient analysés pour le patient. On peut les utiliser en tant que processus, qu’énergies ou voies facilitant les objectifs thérapeutiques.

 

3 : La suggestion n’a pas à être directe. Les suggestions indirectes peuvent souvent contourner les limitations acquises du patient et donc mieux faciliter les processus inconscients. « Par une telle suggestion indirecte, le patient peut affronter ces difficiles processus intérieurs de désorganisation, réorganisation, réassociation et projection de l’expérience intérieure pour satisfaire les exigences [des objectifs thérapeutiques]. “

 

4 : La suggestion thérapeutique ne consiste pas à programmer le patient avec le point de vue du thérapeute. Elle implique bien plutôt « une resynthèse intérieure du comportement du patient réalisée par le patient lui-même ».

L’intégrale des Articles de Milton H. Erickson sur l’hypnose Tome IV. Edition Satas.

Que soigne l’hypnothérapie ?

Plutôt que de parler de soin (terme réservé au corps médical) je préfère parler d’accompagnement.

Le champ d’action de l’hypnothérapie est très vaste, de la phobie ; à la dépression ; en passant par les douleurs chroniques, mais également la performance sportive qui est une de mes spécialités, jusqu’à l’application de l’hypnose en anesthésie dans les blocs opératoires français, vous l’aurez compris, l’hypnose et l’hypnothérapie se conjuguent dans nombres de domaines et de problématiques, vous pourrez avoir un aperçu dans la rubrique “ Applications de l’hypnose “ de mon site.

 

Hypnothérapie Paris

Si vous souhaitez commencer une thérapie par l’hypnose, je suis disponible et je peux vous recevoir dans mon cabinet d’hypnose à Paris dans le 15ème arrondissement

 

Me contacter